Aider son bébé à bien dormir

Lorsque l’on a un jeune bébé chez soi, il n’est pas toujours facile de se reposer. Dans cet article nous vous donnerons tout un ensemble de conseils pour vous aider à bien gérer votre bébé afin d’optimiser son sommeil et le vôtre.

Avant 3 mois

Avant 3 mois, un bébé dort en moyenne 20 heures par jour. Il ne fait pas la différence entre la nuit et le jour et est réveillé régulièrement par la faim. Son petit estomac ne lui permet pas de tenir toute la journée avec 3 repas par jour comme nous. Il conviendra donc de vous adapter et de lui fournir jusqu’à 8 tétées par jour de manière à l’aider à se développer correctement. Cela signifie qu’il faut donc faire environ 1 tétée toutes les 4 heures et que vous serez obligés de vous lever la nuit pendant les premiers mois pour le nourrir.

Pendant cette période, nous vous conseillons de privilégier les siestes de 10 minutes pour récupérer davantage qu’avec des journées classiques. Cela vous permettra de limiter la fatigue générée par ce rythme jusqu’à ce que votre bébé soit suffisamment grand pour arriver à faire ses nuits.

A partir de 3 mois

A partir de 3 mois, votre bébé commencera à diminuer son temps de sommeil pour passer à environ 16 heures par 24h. Il est fortement préconiser de commencer à lui faire faire la différence entre le jour et la nuit pour que celui ci commence à s’adapter et à dormir davantage la nuit que le jour. On préconise en général 10 heures de sommeil la nuit et 6 heures le jour.

Les spécialistes conseillent aussi de fixer un rythme de vie fixe à votre enfant pour qu’il puisse grandir et se développer dans les meilleures conditions. Par exemple les heures de repas, de lever et de coucher devront être fixes de façon à être une certaine constance et lui permettre de s’adapter.

Les bébés ont, comme les adultes, des portes du sommeil qu’il convient de respecter pour lui permettre de faire des nuits reposantes. Si vous rater la porte du sommeil habituelle de votre bébé, il conviendra d’attendre la prochaine ce qui peut aboutir à un bébé bougon et susceptible qui pleurera dès que quelque chose ne se passera pas comme il l’aura souhaité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *